Masques gratuits pour les plus précaires - Complémentaire santé solidaire

Masques gratuits pour les bénéficiaires de la complémentaire santé solidaire (CSS, ex CMU-C et ACS)

Publié le et modifié le

[Coronavirus - Covid-19] Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé à l’Assemblée nationale, mardi 21 juillet, la gratuité des masques pour les personnes aux revenus modestes.

image en une : Covid-19, Masques gratuits pour les personnes aux revenus modestes

Les personnes bénéficiant de la complémentaire santé solidaire (CSS, CMU-C, ACS) pourront ainsi obtenir des masques de protection gratuitement. Le ministre a dans un premier temps annoncé que la distribution se ferait par l’intermédiaire des communes et des CCAS (Centres Communaux d’Action Sociale), comme cela avait été fait auparavant.

"Nous allons réenclencher la distribution des masques gratuits à l'intention du public précaire, notamment le public qui bénéficie de la complémentaire santé solidaire. Par ailleurs, deux millions de Français, ceux qui sont porteurs de fragilité, peuvent se faire rembourser des masques chirurgicaux sur prescription en pharmacie" – Propos d’Olivier Véran, ministre de la santé – Mardi 21 juillet 2020 - Assemblée nationale

Puis il a précisé - sur le plateau du "Journal de 20 heures" de France 2 - que les masques seraient envoyés par voie postale :

« Nous allons envoyer 40 millions de masques grand public de manière à fournir 7 millions de Français qui sont au seuil de pauvreté - bénéficiaires de la Complémentaire santé solidaire -, de manière à ne leur demander aucune démarche et pour être sûr que les masques arrivent à bon port, nous passons un contrat avec la Poste qui s’est engagée à envoyer d'ici quelques jours seulement ces masques gratuits pour une protection de 3 mois. » – Propos d’Olivier Véran, ministre de la santé – Mercredi 21 juillet 2020 - JT 20h France 2

Cette mesure fait suite à l’obligation du port du masque (sous peine d'amende) dans tous les lieux publics clos, depuis le 20 juillet. Une nouvelle disposition qui avait inquiété les acteurs du secteur social et l'association de consommateurs CLCV, soulignant les difficultés des plus vulnérables à financer les masques.

Tweet Olivier Véran masques obligatoires


En complément :

Liste* des lieux où le masque est obligatoire

  • Salles d’auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple, y compris les salles de spectacle et les cinémas.
  • Restaurants et débits de boissons.
  • Hôtels et pensions de famille.
  • Salles de jeux.
  • Etablissements d’éveil, d’enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement.
  • Bibliothèques, centres de documentation.
  • Etablissements de culte.
  • Etablissements sportifs couverts.
  • Musées.
  • Etablissements de plein air.
  • Chapiteaux, tentes et structures.
  • Gares.
  • Hôtels-restaurants d’altitude.
  • Etablissements flottants.
  • Refuges de montage.
  • Magasins de vente, centres commerciaux.
  • Administrations et banques.
  • Marché couverts.

NB : pour ceux ne figurant pas dans cette liste, le responsable de l’établissement peut rendre le port du masque obligatoire.

(*) Liste du 20 juillet 2020, publiée sur le site www.solidarites-sante.gouv.fr


Toutes ces informations sont données à titre indicatif, et sont susceptibles d'évoluer. Merci de vous diriger vers le site www.ameli.fr. Le formulaire de demande "Complémentaire santé solidaire" proposé sur ce site Internet est un document pré-rempli. La version vierge est disponible sur le site www.ameli.fr

Ce site utilise des cookies et traite des informations client afin d’en mesurer l’audience, proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. En poursuivant votre navigation vous acceptez les cookies. Gérer les cookies et l'utilisation des informations.